Appelez-nous ! +41 22 344 03 57

Le mot brainworking est employé ici pour relever qu'il est question du travail intellectuel de chacun.

Brain, le cerveau, le dispositif de direction. Brainworking comme métaphore concernant la gestion de projets et l'art de faire équipe, comme nécessité de produire de l'intelligence en coopérant, comme invitation à ce qu'il y ait de la générosité intellectuelle pour tenir compte des questions que chacun rencontre et des ressources qu'il apporte en particulier.

Notre constatation est que la réalité pratique est narrative et que sans les ressources de la parole, spécifiques, il est difficile d'avancer dans des projets et impossible de coopérer.

Engageons la conversation, assistons à la réunion d'équipe, participons à telle conférence: des idées vont s'énoncer et devenir opératives, des questions se formuler et fournir des indications, des obstacles surgir et demander à s'analyser, un récit s'entamer et appeler à se transmettre, des propositions se disposer et se mettre en acte. L'ensemble de ces processus relevant du brainworking s'effectuent au fil d'une écoute qui va se poursuivre et s'actualiser.

Les conditions de communication et coopération sont-elles réunies? Comment les rendre plus opérantes? Comment faire en sorte que chacun compte en sa qualité d'interlocuteur et qu'une solidarité se développe entre acteurs et entre générations pour faire face aux défis de l'époque?

Léonard de Vinci relevait que la main était intellectuelle. Autrement dit, il nous mettait déjà sur la piste consistant à dire qu'il n'y a pas d'un côté les "intellectuels" et de l'autre les "manuels".

Brain, le cerveau, le dispositif de direction. Dans le contexte de l'Institut, ce sont les éléments qui sont au travail de l'émergence d'un projet professionnel à formaliser au besoin de mettre en relief son expérience avec une production éditoriale.

Devenir brainworker de son avenir, de sa santé, de sa recherche et de son entreprise, est le principal enjeu.

Actualités